Edition 2023

Contact : Guillaume Mascleff – 06 71 04 36 58 –

Messagerie : archeosite07@gmail.com


À l’écart de Saint-Alban se trouve un tout autre village qui chaque année, s’éveille au printemps puis s’endort de nouveau à l’automne…et ce depuis 10 ans déjà !

Cette année 2023 annonce un cap pour l’archéosite Randa Ardesca, puisqu’il va fêter sa première décennie ! Depuis sa création et première ouverture au public en 2013, le site n’a fait que progresser et s’étoffer : un dolmen, un village gaulois, un camp mésolithique ; de nombreux bénévoles et visiteurs… et pour cette année anniversaire, des nouveautés en perspective !

Des nouveautés conséquentes au déroulement de la saison 2022, en demi-teinte. Malgré la crise actuelle couplée à la canicule, la fréquentation de l’archéosite s’est quand même maintenue avec un nombre total de visiteurs de 3686 personnes (comprenant la saison estivale, les scolaires et Samonios). Néanmoins, les fortes chaleurs ont eu un impact négatif sur la fréquentation en juillet-août, avec une baisse de 16%. D’un autre côté, les températures élevées ont permis d’accueillir plus de monde lors des nocturnes durant lesquelles les voyages dans le temps avec le Professeur Keltowsky et Mr. Smith, ou encore les contes d’Eric Derien ont séduit le public . Et à Samonios, il n’y a pas eu que les forgerons ou le bronzier qui ont eu chaud : grâce à la météo douce et clémente, nous avons pu clôturer la saison sur une note positive, car comme vous l’avez sûrement constaté en étant parmi nous, le public était au rendez-vous ! Samonios a été pour nous une réussite totale (avec 775 visiteurs !), de quoi rassurer et motiver l’équipe pour cette dixième saison.

Du côté du village gaulois, les chantiers ont progressé très rapidement grâce à la venue et à l’investissement de nombreux bénévoles, que nous remercions très chaleureusement ! L’atelier du bronzier a été terminé et aménagé au mois d’août et, nous avons pu assister à la naissance de l’enseigne, coulée par l’artisan bronzier Thibault.De l’autre côté du chemin, les premières maisons du quartier d’habitations inspirées des découvertes faites sur le site de Lattara dans l’Hérault ont commencé à prendre forme : après avoir monté les solins de pierres liées au torchis durant le chantier du printemps, les bénévoles ont réalisé de nombreuses briques en terre crue destinées à la construction des murs. Ce quartier s’étalant au pied du chemin principal, nous avons choisi en fin de saison de déplacer le Németon (lieu sacré) non loin du dolmen ; le chantier d’automne a d’ailleurs été l’occasion de creuser et d’aménager un puits auquel on peut accéder par un superbe portail en bois sculpté, réalisé lui aussi lors de ce chantier.

Comme chaque année, les visiteurs ont pu assister aux démonstrations textiles dans la maison du chef . Les artisans verriers d’Artisans d’Histoire ont proposé des démonstrations de fabrication de perles de verre ainsi qu’une journée dédiée au soufflage. Non loin de là, proche du Chassezac, le camp saisonnier préhistorique a été animé de fin juillet à fin août, avec le concours des associations Inspirations Sauvages et Gestes Racines.

En dehors des périodes de chantiers ou d’ouvertures au public, l’archéosite a accueilli trois groupes de scolaires (Ecole de Lablachère, Collège Louis Querbes de Vourles, Ecole Publique de Lachapelle-sous-Aubenas) pour des ateliers d’initiation à la construction d’un dolmen, au tissage ou encore aux techniques de combats. Début octobre, les équipes de tournage de l’émission de Stéphane Bern « Secrets d’Histoire » sont venues pour filmer des séquences au sein du village qui seront utilisées dans un des documentaires retraçant le destin de Vercingétorix ! Une occasion rêvée pour Randa Ardesca mais aussi pour le village, car cela devrait nous faire connaître auprès d’un plus large public ! Fin novembre, l’atelier du potier et le chantier du quartier d’habitations ont été animés pendant quelques jours : l’antenne située à la Commanderie de Jalès du laboratoire Archéorient est venue réaliser une cuisson de poteries dans le four de l’atelier et le chantier de construction a repris pour quelques heures dans le cadre d’une formation co-organisée et co-animée par Randa Ardesca et d’autres associations locales.

Après ce petit bilan de la saison 2022, quelle sera la programmation de cette année 2023 ?

L’archéosite s’est éveillé avec le chantier de printemps qui s’est tenu sur la deuxième quinzaine du mois d’avril. Un chantier dédié à la progression de la construction des maisons du quartier d’habitations mais aussi…à l’atelier du verrier ! Car après 10 années de services, l’atelier (qui présentait de nombreuses faiblesses dans la toiture) va être démantelé petit à petit pour laisser place à un futur atelier plus spacieux et plus gallo-romain ! À la fin du chantier, les premiers visiteurs de l’année ont franchi les portes du temps lors des festivités de Beltaine, de plus en plus nombreux avec l’arrivée du soleil ! Un grand succès pour cette toute première édition avec plus de 600 entrées qui nous l’espérons, va donner le « LA » à la saison 5.  Nous remercions par ailleurs les professionnels du tourismes et officiels qui se sont déplacés le samedi matin sous la pluie ou que nous avons croisés dans le courant du week-end !

Au moment où nous écrivons ces quelques lignes, les helviens de l’archéosite sont présents aux grandes festivités organisées par la ville de Nîmes, et il se peut qu’ils se baladent à nouveau dans le courant de l’année…il se dit qu’ils seront peut-être à Arles cet été…

Au mois de juin puis au mois de septembre, ce sera le grand retour des Mercredis de Randa ! Ouverts sur réservation et à tous publics, ces ateliers seront l’occasion de venir découvrir l’archéosite sous un œil nouveau : les participants seront accompagnés d’un ou de deux animateurs pour aborder une thématique spécifique (bijoux, poterie, cuir etc.).

Pour les Journées Européennes de l’Archéologie (16/17/18 juin), Randa Ardesca aura le plaisir de présenter les résultats des expérimentations de réductions de minerai de fer faites lors des Samonios. Ce sera à Cabrières (34), lors du Colloque Mines et Métallurgies en Occitanie, le samedi 17 juin.

L’ouverture de l’archéosite sur les mois d’été se fera entre le 03 juillet et le 1er septembre. Compte tenu du retour très probable des fortes chaleurs, il y aura deux types de visites : le matin sera dédié à la visite guidée (en français et, en anglais – sur réservation) et l’après-midi sera consacré à la visite libre. Les enfants auront la possibilité d’assister à des animations à partir de 16h30 (sur réservation). Toujours dans l’optique de pouvoir accueillir le public dans les meilleures conditions possibles tout en surfant sur le succès dernier des éditions précédentes, les nocturnes auront lieu le mardi et le jeudi, à partir de 21h.

Après le chantier d’automne, le Samonios sera l’occasion de fêter avec vous les 10 ans de l’archéosite ! Dernière année du cycle de la métallurgie, la forge sera de nouveau au cœur des festivités…mais pas que !

Si vous désirez le programme complet ou nous adresser vos remarques et questions, n’hésitez pas à vous rendre sur le site internet www.randaardesca.fr !

Nous vous remercions à tous pour votre soutien, pour ce petit instant de lecture que vous nous avez accordé et bien sûr, nous vous attendons nombreux !

L’équipe de Randa Ardesca !